cacao

D’après les chiffres publiés par le gouvernement ivoirien ce 3 août, le commerce extérieur ivoirien se porte plutôt bien. Il ressort en effet des statistiques officielles, que « la balance commerciale de la Côte d’Ivoire demeure excédentaire » souligne le communiqué du conseil des ministres.

En 2015, l’excédent commercial s’est établi à « 1 265 milliards de francs CFA » (soit environ 1,93 milliard d’euros), contre 891 milliards à fin 2014, « soit une hausse de 41 % ».

Sur l’ensemble de l’année 2015, le niveau global des échanges commerciaux s’est élevé à 13 592 milliards de francs CFA contre 11 952 milliards de francs CFA en 2014, soit une hausse de 13,7%.

Les exportations de biens ont augmenté de 15,6 % par rapport à 2014, passant de 6 422 milliards de francs CFA à 7 424 milliards de francs CFA. A l’image des exportations, le niveau des importations a enregistré une augmentation de 11,5 % en 2015 par rapport à 2014. Elles sont passées de 5 531 milliards de francs CFA à 6 168 milliards de francs CFA.

« Le solde positif de la balance commerciale résulte principalement de la performance des exportations de certains produits tels que l’anacarde (+91 %), les conserves de thon (+47 %), l’or non monétaire (+29 %) et les matériels et équipements en matière plastique (+26 %) », précise le communiqué.

Ces chiffres prennent le contre-pied des données fournies par l’agence Bloomberg, qui feraient ressortir un important déficit commercial l’année dernière, ce qui aurait été une première depuis 1980.

La vitalité de l’économie ivoirienne se confirme par ces chiffres, dans un contexte 2015 marqué par une croissance à deux chiffres de « 10,3% » d’après le gouvernement, contre une estimation de 8,5% du FMI.

Ce contenu pourrait également vous intéresser