Par Amédée Mwarabu  (Kinshasa)

Deogratias Mutombo, Gouverneur de la Banque centrale de la RD Congo

A l’issue de la 37ème réunion du bureau du Comité des gouverneurs des banques centrales des États membres du Comesa, tenue à Kinshasa le mercredi 3 août, les participants ont suggéré le « renforcement de la résilience de l’économie » de ce marché commun.

« Face au contexte mondial mouvant, notre région Comesa se doit d’agir », a déclaré Déogratias Mutombo, gouverneur de la Banque centrale de la RD Congo et président en exercice de ce Comité.

« La réaction doit aller dans le sens de mettre en place des mesures capables de renforcer la résilience de nos économies en accordant une place importante au secteur agricole, industriel, qu’il faut impérativement accompagner », a suggéré Déogratias Mutombo à ses pairs de cet espace régional regroupant 8 pays.

De son avis, seule la transformation intérieure des produits  pourrait permettre de « créer de la valeur ajoutée, réduire sensiblement les dépenses liées aux importations et développer des marchés » dans la zone et améliorer les conditions de vie des populations.

Les économies du Comesa ont subi des chocs suite à la baisse des principaux produits d’exportation sur le marché international. Au plan des échanges extérieurs, la balance des paiements s’est détériorée en 2015 dans l’espace Comesa, après 4 années de performance.

Ce contenu pourrait également vous intéresser