sassouL’agence Moody’s vient de dégrader la note du Congo qui passe de B2 à B3, avec de surcroît, un placement sous surveillance qui pourrait résulter sur de prochains ajustements à la baisse .

La décision intervient après un défaut de paiement intervenu le 30 juin et concernant le principal et les intérêts d’une dette internationale. Ainsi, tout juste après le  délai de grâce de 30 jours, échu le 30 juillet,  l’agence américaine a sévi,  s’alignant en cela sur les conclusions de  Fitch qui avait dégradé le Congo en juillet dernier.

A noter que le gouvernement congolais plaide l’erreur administrative plutôt qu’un problème de liquidités. Brazzaville s’est engagé à payer le coupon dans les prochains jours.

 Le paiement dû s’élève à environ 0,25% du PIB du pays, dénote Moody’s qui indique qu’une prochaine échéance de remboursement est fixée pour le mois de décembre 2016.  L’obligation en question,  émise en 2007 avec le feu vert du club de Londres,  avait pour finalité de restructurer la dette du Congo.

Share Button