FMI-2-500x260

L’Égypte va recevoir sous peu prés de 2 milliards de dollars Us du Fonds monétaire international (FMI), selon le ministère des finances. Le financement fait partie d’un programme de prêt de trois ans, d’un montant global de 12 milliards de dollars Us de l’institution internationale.

L’Égypte avait officiellement demandé l’aide financière du Fonds monétaire international (FMI) pour l’aider à redresser une économie en difficulté, a annoncé l’institution internationale mardi 26 juillet. « Les autorités égyptiennes ont demandé au FMI de leur fournir un soutien financier pour accompagner leur programme économique », avait déclaré Masood Ahmed, directeur du département Moyen-Orient au FMI, dans un communiqué.

Le gouvernement espère finaliser la transaction lors de la visite d’une délégation du FMI au Caire dés ce 30 Juillet.

En conférence de presse ce jeudi 28 juillet, le ministre adjoint des Finances pour les politiques financières, Ahmed Kojak, a précisé que chaque tranche du prêt du FMI devrait être remboursée dans un délai de cinq ans, avec une période de grâce d’environ trois ans, pour un taux 1 ou 1,5% d’intérêt.

En plus de ce financement, l’Égypte attend de la Banque africaine de développement (BAD) la libération de la deuxième tranche d’un programme de prêt de 1,5 milliard de dollars Us sur trois ans.

En proie à de grandes difficultés économiques, la Banque centrale avait dû dévaluer à la mi-mars de près de 15 % sa monnaie pour tenter d’amortir ces chocs.