image

Djibouti est le dernier membre en date de l’Africa Finance Corporation (AFC), une institution financière d’investissements multilatéraux spécialisée dans les projets clé d’infrastructures dans toute l’Afrique. Il devient ainsi le 14ème État et le troisième pays d’Afrique de l’Est à intégrer l’AFC.

L’adhésion de Djibouti à l’AFC lui confère, comme à tous les autres États membres, un statut de créancier privilégié au sein du pays, dont les avantages réduisent le risque des investissements de l’AFC et permettent à cette dernière de fournir des solutions de financement plus compétitives.

Ali Guelleh Aboubaker, Ministre djiboutien des Investissements, commente l’adhésion de son pays à l’AFC : « J’ai le plaisir d’annoncer que Djibouti a rejoint l’Africa Finance Corporation, une institution financière de développement internationale dotée d’une expérience avérée dans les investissements pour les infrastructures à grande échelle ».

Selon Andrew Alli, président et PDG de l’Africa Finance Corporation, Djibouti est un marché petit mais important. Les politiques de libre-échange du gouvernement, couronnées de succès, et son emplacement sur la mer Rouge sont autant d’atouts pour ce centre de transports et de logistique.

« Djibouti présente d’excellentes opportunités d’investissement et l’AFC se réjouit d’aider ce pays à réaliser pleinement son potentiel de croissance et à créer des emplois pour ses habitants», a commenté le PDG de l’AFC.

 Les autres membres de la Corporation sont : le Cap-Vert, le Tchad, le Ghana, La Guinée-Bissau, la Guinée, le Libéria, le Nigéria, la Sierra-Leone, la Gambie, le Gabon, la Côte-d’Ivoire, le Rwanda et l’Ouganda.

Share Button