Dolika Banda

 

L’African Risk Capacity Insurance Company Limited (ARC Ltd) a annoncé la nomination de l’ancienne Directrice du département marchés financiers de la SFI, Madame Dolika Banda, comme nouvelle Directrice exécutive à partir du 7 septembre 2016. Elle succèdera au Dr Simon Young qui a joué un rôle déterminant dans le développement du programme de l’ARC depuis sa nomination en 2014. Sa participation continuera à titre de conseiller.

 

L’ARC Ltd est une mutuelle d’assurance et la société financière de l’Institution de l’ARC, agence spécialisée de l’Union Africaine. A travers un modèle d’assurance paramétrique, ARC Ltd a construit la première solution de mutualisation des risques liés aux catastrophes naturelles en Afrique. Économiste et conseillère d’origine zambienne, Mme Banda mettra au service de sa fonction plus de vingt-cinq années d’expérience du secteur bancaire international et de la gestion financière, et notamment son expertise du développement économique en Afrique sub-saharienne.

 

Plus récemment, Mme Banda était Directrice régionale pour l’Afrique à la Commonwealth Development Company (CDC) du Royaume-Uni depuis 2013. Mme Banda a travaillé à la Société Financière Internationale (SFI), membre du Groupe de la Banque mondiale, pendant 16 ans aux départements marchés financiers, crédit, comptabilité, et trésorerie. Comme Directrice du département marchés financiers, elle a géré les activités de marché de la SFI en Afrique subsaharienne, en Amérique latine et au Caraïbes. Mme Banda a également occupé des postes de haute direction en banque d’affaires et financement des entreprises pour Barclays et Citibank en Zambie. Elle siège en tant que directrice non-exécutive à plusieurs conseils d’administration dont celui d’Ecobank Transnational Incorporated.

 

Le Dr Lars Thunell, Président du Comité de direction de l’ARC Ltd, a souhaité la bienvenue à la nouvelle directrice exécutive : « L’expérience incomparable de Mme Banda dans les secteurs privés et publics sur le continent africain convient parfaitement au partenariat public-privé qu’est l’ARC. Nous nous réjouissons à la perspective que son leadership dirige la société vers de nouveaux horizons. » Mme Banda a déclaré : « C’est un honneur de rejoindre cette organisation unique et inspirante qui fournit une solution africaine basée sur la solidarité du continent. Je suis ravie de faire partiede cette importante initiative qui aidera l’Afrique à prendre le contrôle de son développement futur. » Le Dr Thunell a salué le Directeur exécutif actuel pour avoir dirigé ARC Ltd pendant sa phase critique de démarrage : « ARC Ltd est ce qu’elle est aujourd’hui grâce au leadership exceptionnel du Dr Young. Il a créé une base solide pour ce nouvel instrument innovant qui est en train de changer la manière dont l’Afrique aborde le défi du changement climatique. »

Le Dr Young a déclaré : “Je suis fier d’avoir fait partie de l’équipe qui a déjà et qui continue de repousser les frontières de l’innovation pour améliorer la gestion des catastrophes naturelles afin de construire la résilience nécessaire pour apporter la croissance économique aux plus vulnérables d’Afrique. Je suis certain que Dolika parviendra à guider la société à travers sa prochaine phase et jusqu’à son objectif d’assurer 30 pays d’ici 2020 pour 1,5 milliards de dollars, aidant ainsi à protéger 150 millions d’africains vulnérables. »

En tant que premier Directeur exécutif, le Dr Young a supervisé les premières années critiques de la croissance d’ARC Ltd et notamment les premiers indemnisations d’un total de 26 millions de dollars à trois pays du Sahel lorsque ceux-ci furent touchés par une sécheresse sévère. Il est aussi à l’origine de nombreuses initiatives clés de la société dont l’assurance contre les cyclones tropicaux et les inondations ainsi que le programme pilote « Licence pour le développement » dans lequel ARC permet d’utiliser son logiciel de modélisation sous licence, pour proposer des polices d’assurance contre la sécheresse à travers toute l’Afrique. Il a été un acteur majeur dans le développement de l’initiative des couvertures-répliques dont l’objectif est d’offrir, grâce à l’assurance, une nouvelle méthode proactive de financement aux secteur humanitaire.

 

ARC Ltd prévoit d’offrir des solutions d’assurance contre les catastrophes naturelles au Programme Alimentaire Mondiale et au Start Network, un consortium d’ONG, qui répliqueront les couvertures mises en place par les gouvernements africains. Le Dr Young a aussi dirigé les activités d’assurance et de réassurance de la société en tant que Directeur de la souscription, un rôle qu’il continuera d’assumer jusqu’à une seconde nomination, prévue d’ici la fin de l’année 2016. Lors de ses deux premières années d’activité, ARC Ltd a souscrit pour plus de 300 millions de dollars de risques et transféré 130 millions de dollars aux marchés internationaux. ARC Ltd projette de doubler ces montants dès cette année.


Encadré

À propos de l’Institution de l’African Risk

 

Capacity L’Institution de l’African Risk Capacity (ARC) a été établie en 2012 comme agence spécialisée de l’Union africaine (UA) par une Conférence Plénipotentiaire afin d’aider les États Membres de l’UA à améliorer leurs capacités de planification, de préparation et de réponse aux aléas climatiques extrêmes et aux catastrophes naturelles.


L’African Risk Capacity Insurance Company Limited

ARC Ltd a été créée fin 2013 comme filière financière de l’Institution de l’ARC et enregistrée aux Bermudes comme mutuelle d’assurance hybride. Cette entité a fourni ses premières polices le 1er mai 2014. ARC Ltd vends des produits d’assurance paramétrique basée sur des données de perte modélisées aux États Membres de l’Institution de l’ARC et réunie les risques de tout le continent africain afin de fournir une solution de financement durable au meilleur coût possible. Lors de sa première année d’activité 2014/2015, ARC Ltd a vendu près de 130 millions de dollars d’assurance paramétrique contre la sécheresse à quatre pays (Mauritanie, Niger, Sénégal et Kenya) pour un total de 17 millions de dollars de primes. De cette couverture, 55 millions de dollars ont été transférés sur les marchés internationaux de risque. La Mauritanie, le Niger et le Sénégal ont souffert en 2014 une sécheresse d’une sévérité suffisante de déclencher leurs polices et ARC Ltd a payé un décaissement total au trois pays de 26,3 millions de dollars bénéficiant à près de 1,3 millions de personnes. De ce montant, 11,3 millions de dollars ont été payés par les réassureurs. Lors de sa seconde année en activité, ARC Ltd a augmenté la couverture contre la sécheresse jusqu’au 180 millions de dollars à sept pays (Mauritanie, Niger, Sénégal, Kenya, la Gambie, le Mali et le Malawi) pour une revenue totale des primes de 24,8 millions de dollars. De cette couverture, 73 millions de dollars a été transférés aux marchés internationaux de risque. Présentement dans sa troisième année, ARC Ltd va couvrir jusqu’à neuf pays pour la sécheresse et étend ses activités en offrant une assurance paramétrique contre les cyclones tropicaux à quatre pays du sud-ouest de l’Océan Indien : l’Ile Maurice, les Comores, le Mozambique et Madagascar. ARC Ltd offre aussi des couvertures-répliques aux organisations internationales et non-gouvernementales du secteur humanitaire afin de répliquer les polices d’assurance prises par les pays. En 2017, ARC Ltd offrira un produit d’assurance paramétrique contre les inondations. En tant que mutuelle d’assurance, ARC Ltd est détenue par les pays qui achètent des contrats d’assurance à la Société et qui ont des polices actives. ARC Ltd appartient aussi à ses deux contributeurs en capital qui lui ont fournit près de 100 millions de dollars sous la forme de prêts à intérêt zéro : le Department of International Development du Royaume-Uni et KfW, banque allemande de développement, au nom et pour le compte de l’Allemagne à travers BMZ.

 

 

Share Button