CRRH
Christian Agossa, directeur général du CRRH-UEMOA.

 

Le Comité de notation de l’Agence Bloomfield  a décidé de maintenir la note à long terme de laCaisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (CRRH-UEMOA) à  AA avec une perspective stable et de rehausser la note à court terme de A1 à A1+, assortie d’une perspective stable. Ces notes reflètent la qualité de crédit de la CRRH-UEMOA à long et à court terme, relève le rapport de l’agence de notation. 

Le très bon niveau de trésorerie de la CRRH-UEMOA, indiquant une forte capacité de la CRRH-UEMOA à pouvoir faire face à ses engagements à court terme, est un facteur de rehaussement de la note à court terme. Le Comité prend bonne note de l’évolution positive du niveau d’activité entre 2014 et 2015, ainsi que des avancées dans la mobilisation de ressources concessionnelles.

L’exercice 2015 est marqué par une baisse du coût des ressources de refinancement, qui devrait permettre une amélioration du niveau de financement du logement par les banques bénéficiaires. Il relève toutefois, la disparité du cadre juridique et réglementaire des pays de l’UEMOA en ce qui concerne les garanties hypothécaires et la délivrance des titres fonciers.La constitution par les banques bénéficiaires, des portefeuilles de nantissements exigés dans les règles d’interventions de la CRRH-UEMOA, quoiqu’en amélioration, reste encore contrainte par les difficultés du cadre juridique. Le comité portera une attention particulière sur les évolutions du cadre juridique et réglementaire ainsi que sur les actions en cours au niveau des instances de l’UEMOA.

 

La Caisse Régionale de Refinancement Hypothécaire de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (CRRH-UEMOA) est un établissement financier constitué sous forme de société anonyme avec Conseil d’Administration. Son capital de 5 832 millions de francs CFA au 31 décembre 2015 est réparti entre cinquante-trois (53) actionnaires dont trois (3) institutions financières et cinquante (50) banques commerciales. Elle a pour mission de refinancer, au profit exclusif de ses banques actionnaires, les prêts au logement octroyés par ceux-ci à leur clientèle. Pour ce faire, elle mobilise, sur le marché financier régional des pays de l’UEMOA, les ressources au moyen de l’émission de bons, d’obligations, de titres de créances négociables ou de valeurs mobilières de toute nature. Elle peut également solliciter des ressources auprès de bailleurs de fonds.Son capital a été augmenté à 7 125 millions de francs CFA au 30 juin 2016.