Jean-Mermoz Konandi, Abidjan.

Le groupe de la Banque mondiale, dans le cadre de sa politique de promotion de la diversité, a lancé sa 2ème et dernière campagne de recrutement destinée à attirer dans ses rangs davantage de professionnels subsahariens « hautement qualifiés qui sont à la recherche d’une carrière stimulante, où leur effort contribuera à l’objectif de mettre fin à l’extrême de l’institution la pauvreté et la promotion de la prospérité partagée », indique le communiqué de l’institution. 

« Nous recherchons actuellement des professionnels qualifiés pour remplir divers rôles au sein de la Banque mondiale et la Société financière internationale (SFI) à Washington DC ou dans l’un de nos bureaux régionaux » précise le texte.

 

Les qualifications minimales requises comprennent un diplôme de maîtrise, plus 5 ans et 8 ans d’expérience professionnelle pertinente respectivement pour les postes de niveau d’entrée et pour les professionnels en milieu de carrière. Et les domaines visés sont l’économie, la finance, l’éducation, la santé publique, les sciences sociales, le développement rural, les infrastructures, etc.

 

Les candidats recherchés devront avoir « une capacité démontrée pour la réflexion stratégique, la capacité de mener le dialogue sur les politiques et les priorités de développement pertinentes, la maîtrise de l’anglais et/ou des compétences dans d’autres langues, notamment l’arabe, le chinois, le français, le portugais, l’espagnol ou le russe ».

 

Les candidatures peuvent être soumises jusqu’au 7 août prochain. Plus de détails sur www.worldbank.org/africa-recruitment.

Ce contenu pourrait également vous intéresser