Par Nephthali Messanh Ledy ,

La BIDC, banque d’investissement et de développement de la CEDEAO, va lever un emprunt obligataire de 50 milliards de F CFA sur le marché régional. Information donnée mardi 19 juillet à Lomé par son président, Bashir M. Ifo, en marge de la 50eme session ordinaire du conseil d’administration de la banque.

Les fonds adjugés, indique-t-on, serviront à financer de nouveaux projets dans les Etats membres de l’organisation régionale. La banque compte investir notamment dans le développement des infrastructures routières, ferroviaires, aéroportuaires et portuaires en zone CEDEAO, en vue de booster les échanges entre ses Etats membres.

Basée à Lomé (Togo), la BIDC est le bras financier de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (CEDEAO). Pour 2015, elle a annoncé un bénéfice de 3.282.862 $ US contre   2.716.650 $ US en 2014.Elle vise, entre autres, à réaliser les objectifs communautaires au moyen de financement de projets durables.

Share Button