Barclays a commencé un processus formel pour vendre sa filiale égyptienne. La marocaine Attijariwafa Bank se retrouve face à Emirates NDB.Selon Reuters, Emirates NBD, basée à Dubaï, qui a racheté l’unité égyptienne BNP Paribas en 2013, a mandaté dans ce sens Perella Weinberg Partners. Attijariwafa Bank, la plus grande banque du Maroc par les actifs, a choisi la banque d’affaires suisse UBS en tant que conseiller.

D’autres soumissionnaires pourraient émerger avant la date limite de fin août.Barclays Egypt, qui comprend 56 succursales et un portefeuille de 127 000 clients, est évaluée à 400 millions de dollars (environ 304,5 millions d’euro), indique l’agence Reuters.
Mariata DIENG.

Share Button