Par Charles Ngah Nforgang

Les transporteurs en partance pour le Tchad et le Centrafrique réaliseront désormais toutes leurs opérations relatives au transport en ligne.

Le transport de marchandises du port de Douala vers le Tchad et le Centrafrique, deux pays de l’hinterland, qui n’ont pas accès à la mer sera désormais plus aisé. Les transporteurs qui mettaient par le passé, parfois plus d’une semaine du fait de nombreuses opérations à valider sur le parcours, les feront désormais en ligne avant embarcation.

Le dispositif facilitant ces opérations a été mise en place conjointement par le Guichet Unique du Commerce extérieur (GUCE) et le Bureau de Gestion du fret terrestre (BGFT).

Selon, Isidore Biyiha, le Directeur du GUCE, cette solution innovante permettra « aux transitaires d’obtenir sans se déplacer la liste des camions affrétés par le BGFT pour assurer l’acheminement des marchandises sous leur responsabilités vers les pays de l’hinterland, aux transporteurs d’obtenir plus rapidement la lettre de voiture et d’avoir une meilleure qualité de service le long des corridors », entre autres.

L’essentiel du fret en partance pour le Tchad et le Centrafrique passe par le Cameroun, qui est relié à ces deux pays par des routes bitumées. Les opérations relatives au transport se faisait jusqu’alors manuellement, pour seulement cinq minutes désormais.

Share Button