C’est la grande nouvelle qui bruit dans les coulisses du sommet des chefs d’Etat africains qui se tienten ce moment à Kigali. Le royaume du Maroc va réintégrer l’Union Africaine, nous affirme une source rwandaise depuis kigali.  La médiation de Paul Kagamé (qui a fait du lobbying auprès de la COMESA et de l’Afrique du Sud ainsi qu’auprès des pays de l’Afrique de l’Est aura été décisive dans ce qui marquera sans doute une nouvelle donne pour l’Afrique et le Maghreb. 

Ce retour du royaume dans la grande famille africaine était perceptible dans les propos du conseiller royal Tayeb Fassi-Fihri en marge de sa rencontre, le 15 juillet, avec le président Kenyan Uhuru Kenyatta. 
Selon la présidence Kenyane, Tayeb Fassi-Fihri a déclaré que “le roi Mohamed VI considère le Kenya comme un intermédiaire honnête et neutre”, avec qui le royaume peut s’associer pour parvenir à “la réalisation de la paix et de la sécurité dans le continent.”

“Tout ce que nous voulons est que nous soyons réintégrés sans conditions préalables. Nous voulons faire partie intégrante de l’Union africaine”, a déclaré le conseiller royal.
Le président Uhuru Kenyatta a, à cette occasion, remercié le Maroc pour sa volonté d’être réadmis à l’Union africaine, et a déclaré que seule la concertation, dans le cadre d’un partenariat, peut aider à parvenir à des solutions aux problèmes mondiaux.

Share Button