C’est en 2017 quela zone de libre échange continentale (ZLEC) sera lancée.Cette initiative  inscrite dans 
l’agenda 2063 a été annoncée ce 13 juillet par la Commissaire au Commerce et à l’Industrie de l’UA, Fatima Acyl. En provision, vingt millions de dollars ont été mobilisés pour financer les projets initiaux dans les domaines de l’échange de biens et de services, de l’investissement et de la propriété intellectuelle.
La zone de libre échange continentale inclut une libéralisation tarifaire, des règles d’origine, des procédures de règlement de différends, une facilitation des échanges et des procédures douanières. La commissaire au commerce et à l’industrie de l’UA estime que la contribution des Etats membres de l’UA a atteint 3 millions de dollars pour 2016 et 4,9 millions de dollars pour 2017. La mise en place de la ZLEC va accroitre la compétitivité des produits industriels grâce à l’exploitation du potentiel des économies dans un marché continental plus vaste.

La ZLEC contribuerait également à diversifier et transformer l’économie africaine, améliorer l’allocation des ressources, réduire les prix dans les pays et rendre l’Afrique moins vulnérable aux chocs commerciaux externes.

Ablaye Modou Ndiaye