Par Mariata Dieng,

20120727_101446

Début juillet, la Facilité africaine de l’eau (FAE) a annoncé un don de plus de 1,3 million d’euros pour gérer l’eau de manière équitable, durable et efficiente dans le pays d’Afrique du Nord, dans le cadre du projet Eau 2050.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan quinquennal de développement socio-économique de la Tunisie 2009-2014 et est désormais en adéquation avec la nouvelle Constitution du pays, à savoir le droit à l’accès à l’eau pour tous les citoyens, la conservation et la gestion durable de l’eau, le principe de discrimination positive en faveur des régions défavorisées, tout comme la décentralisation et la gouvernance locale.

Le coût total du projet s’élève à 2,655 millions d’euros, co-financé par trois dons : 1,345 million d’euros versés par la FAE, un montant minimal de 0,95 million d’euros de la Banque de développement allemande KfW, et 281 mille euros de la part de l’organisme de coopération technique allemand GIZ.

La FAE indique que le potentiel hydrique conventionnel de la Tunisie, constitué à 55 % par des eaux de surface et à 45 % par des nappes d’eau souterraines, est déjà quasi totalement mobilisé.

Share Button