Mauritanie gazLe programme des opérations de la Caisse de Dépôt et de Développement de Mauritanie pour la période 2016-2019  va bénéficier d’un prêt de 6,7 milliards d’ouguiyas (soit prés de 20 millions de dollars us)  de la part du Fonds Arabe pour le Développement  Economique et Social (FADES).
Une convention de crédit dans ce sens, signée entre  le gouvernement mauritanien et l’institution financière arabe le 15 décembre 2015, a été approuvée par l’assemblée nationale au cours d’une séance plénière tenue  mardi.

Ce prêt est remboursable sur une période de 22 ans, avec un délai de grâce de 5 ans assorti d’un taux d’intérêt de 1,5%.
Ce financement va permettre à la CDD de « promouvoir l’exécution des  petits et moyens projets susceptibles de contribuer au développement économique et social par la facilité de  l’accès au crédit »conformément à sa mission, a expliqué devant la représentation nationale,  le ministre délégué  mauritanien chargé du budget, Mohamed Ould Kembou.
En vertu de la convention, la Caisse de Dépôt et de Développement (CDD) va   bénéficier d’un soutien institutionnel, de l’octroi de sous prêts destinés au financement de nouveaux projets, à  la modernisation et la réhabilitation d’autres projets  déjà réalisés.
La CDD est un établissement  public à statut spécial  dont la vocation est de servir de chaînon  entre le crédit et le développement, dotée de la personnalité juridique et de l’autonomie financière.
Cette institution, crée en 2011, est un acteur financier qui réalise des investissements à court, moyen et long terme, dont la  mission  est « de recevoir des fonds du public incluant les organismes institutionnels et établissements publics,  gérer les dépôts des clients, octroyer des crédits  et développer notamment le microcrédit dans des secteurs non couverts par des organismes publics ou privés, octroyer des garanties aux bailleurs de fonds sur certains  projets identifiés, emprunter sur les marchés et prendre des mesures de couverture de risques ».
La CDD emploie 130 agents répartis à travers 13 agences.
Son total bilan  a atteint 94 milliards d’ouguiyas à la date du 31 décembre 2015.
Les actions de la Caisse de Dépôt et de Développement (CDD) couvrent un large spectre allant des Très Petites et Moyennes Entreprises (TPE) à l’appui aux politiques sectorielles suivies par le gouvernement dans plusieurs domaines : l’agriculture, l’habitat, les industries, les services et le développement du secteur financier.
A.S

Ce contenu pourrait également vous intéresser