Zone_CemacCe sésame qui permet aux automobilistes d’être couverts en cas d’accident dans tous les pays de la CEMAC est crédité de bons points entre 2013 et 2015.

Les bureaux nationaux de la carte rose des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac) se réjouissent des résultats obtenus par ce mode d’assurance entre 2013 et 2015. Elles ont ainsi enregistré 232 dossiers de sinistres transfrontaliers et facilité le paiement, par les compagnies d’assurance locale, des sinistres pour plus de 382 millions de Fcfa.

La carte rose est une assurance qui permet aux automobilistes qui parcourent différents pays de la Cemac d’être assurés contre tous les risques de responsabilité civile susceptibles de survenir dans leurs pays de transit ou de destination.

Parfait Mbifoyo Tabane, le Président du conseil des bureaux nationaux de la carte rose Cemac, se félicite par ailleurs de la réduction des délais de règlement des sinistres transfrontaliers. Seulement, à l’en croire, des efforts doivent encore être faits pour limiter les arrestations de véhicules et l’incarcération des chauffeurs en cas d’accident dans les pays de transit ou de destination.

Tout détenteur de la carte rose Cemac en règle avec les autres documents de son véhicule ne devrait donc pas subir la moindre tracasserie policière en cas d’accident dans un pays de la Cemac.

La carte rose Cemac a été institué il y’a 20 ans et a subi plusieurs modifications dans le but de la rendre à chaque fois plus efficace.

 

Par Charles Ngah Nforgang