Daniel Kablan Duncan.La Côte d’Ivoire est toujours dans l’attente des premières retombées financières du Millenium Challenge Corporation (MCC), près de sept mois après avoir décroché son éligibilité à ce programme d’aide au développement financé par le Congrès américain.

Une délégation du MCC, dirigée par Beth Tritter, la vice-présidente en charge du département d’évaluation, a été à cet effet reçue en audience ce jeudi par le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan. La mission américaine a fait part d’ « obstacles à lever », avant les premiers décaissements, apprend-t-on auprès de services de la primature. L’enjeu, ce sont environ 500 millions de dollars de ressources additionnelles, sous forme de dons, qui devraient être injectées dans l’économie ivoirienne sur cinq ans au profit de projets porteurs de croissance et de lutte contre la pauvreté (avec un focus sur les infrastructures).

 

Dans un premier temps, ce sont les transports, l’industrie et développement humain qui devraient bénéficier des premiers décaissements. Pour rappel, c’est le 16 décembre dernier que la Côte d’Ivoire avait obtenu son ticket pour le programme, après quatre années de réformes dans différents secteurs de sa gouvernance. « Côte d’Ivoire is really back » s’était alors exclamé Daniel Kablan Duncan, qui avait personnellement annoncé la nouvelle à la presse.

Share Button