carwBasé à Kinshasa, le  site internet CarWangu.com, premier portail de petites annonces automobiles en République Démocratique du Congo, fait peau neuve suite à l’entrée récente dans son  capital de  Frontier DV. Frontier DV, fonds d’investissement spécialisé dans les marketplaces et les petites annonces dans les pays émergents.

Fort de 15 emplois sur le terrain, Car Wangu.Com est né de la passion de deux amis, l’un français et l’autre congolais. “Nous avions travaillé sur des projets en France et Steve Nkashama (l’autre fondateur) souhaitant repartir à Kinshasa, nous avons discuté des opportunités et avancé dessus”, explique Axel Peyriere à Financial Afrik. “Nous prévoyons de commencer à monétiser la plateforme d’ici à la fin de l’année 2016 et d’avoir plus de 10 000 véhicules en ligne”. 

 

Déjà actifs dans de nombreux pays en développement comme le Pakistan, le Mozambique, la Birmanie, l’Amérique Centrale ou encore la Tanzanie, les fondateurs de Frontier DV n’en sont pas à leur coup d’essai avec le plus grand réseau de sites de petites annonces automobiles et immobilières en Asie du Sud-Est. Ils viennent d’ailleurs de céder leurs sites de petites annonces immobilières au grand groupe international NewsCorp pour plusieurs centaines de millions de dollars.

Suite à l’investissement de FrontierDV dans CarWangu, l’équipe fondatrice a travaillée de nombreux mois sur la nouvelle version du site internet, et termine actuellement le développement de deux applications mobiles, pour iPhone et Android. Le nouveau site internet permet une navigation simplifiée, plus rapide, et offre la possibilité aux internautes de mettre en vente leur véhicule en quelques clics. Une nouvelle équipe de commerciaux et d’opérateurs a été créée et sillonne actuellement les rues de Kinshasa et bientôt de Lubumbashi afin de référencer les centaines de véhicules disponibles à la vente dans tout le pays. Cet investissement intervient à un moment crucial pour Internet Ventures Congo qui peut ainsi propulser son activité et voir plus grand. De nombreuses nouvelles fonctionnalités sont à l’étude, et le site sera en constante évolution sur 2016 et 2017. La pénétration internet connaît actuellement une forte croissance en République Démocratique du Congo, avec plus de 2 millions d’internautes présents sur les réseaux sociaux et plus de la moitié de la population surfant sur internet mobile.

Share Button