ClubAfrique
-M.Daouda Coulibaly, Directeur Général du Club Afrique Développement – Mme Moono Mupotola, Directrice de l’intégration régionale à la Banque Africaine de Développement – M. Jean Louis Billon, Ministre du Commerce de la République de Côte d’Ivoire – Mme Mouna Kadiri, Directeur du Club Afrique Développement.

Le Club Afrique Développement poursuit son maillage à travers des cycles de conférences tournantes. Né du Forum Afrique Développement qu’organise le groupe Attijariwafa Bank depuis 2010, ce réseau des hommes d’affaires a organisé une rencontre à Abidjan, le 1er juillet, sous le thème de «l’accélération de l’intégration régionale» en présence, notamment, du ministre ivoirien du Commerce, Jean-Louis Billon, de la directrice de l’intégration régionale de la Banque Africaine de Développement ( BAD) , Moono Mupotolaet du directeur général de la Société Ivoirienne des Banques (SIB,) Daouda Coulibaly,  et du managing partner d’Afric Search.

 

Prenant la parole, le ministre, Jean Louis Billon a évoqué les leviers d’accélération au commerce intra-africain en soulignant « qu’aujourd’hui, c’est le commerce et la pression des milieux d’affaires qui entraînent  l’accélération de l’intégration». A ce titre, considérant le commerce au cœur du processus d’intégration régionale, Monsieur Jean Louis Billon a mis en exergue les défis à relever,  tant sur le plan de la facilitation des échanges, des capacités productives, des infrastructures, que du financement des transactions commerciales et de l’information commerciale.

Madame Mupotola, a, quant à elle, insisté sur les défis et opportunités se présentant au continent,  mettant en avant les piliers de la stratégie de la Banque Africaine de Développement, les « high 5»: Electrifier , Nourrir, Industrialiser, Intégrer le continent et Améliorer la qualité de vie des Africains (Santé et Education en priorité).

Le Directeur Général de la SIB, Monsieur Daouda Coulibaly a réitéré l’engagement de la banque et à travers, le secteur privé, de poursuivre la concrétisation d’opportunités de coopération intra-africaine. « Je compte sur vous, opérateurs privés, médias, pour apporter votre pierre à l’édifice et faire de notre continent un modèle avancé en terme de rayonnement international et d’exemple de solidarité ».

 Dans son intervention, Mouna Kadiri, Directrice du club Afrique Développement, a rappelé le cadre dynamique de la coopération Sud-Sud qui caractérise le Club Afrique Développement. L’objectif du club est d’accélérer la «connaissance intra-africaine, bâtir des ponts de coopération à tous les niveaux, saisir et comprendre les opportunités d’investissements, travailler ensemble et décupler la création de valeurs partagées, lever les obstacles qui freinent l’ensemble des engagements et des potentialités économiques… », dira Mme Kadiri.

Et d’insister sur le sujet du jour. « Le choix du thème d’aujourd’hui, l’accélération de l’intégration régionale, loin d’être fortuit, exprime tout l’enjeu de nos communautés dans la création de valeurs et de richesse, gage d’une volonté commune de rendre opérationnelles les impulsions de nos pays respectifs au plus haut niveau, afin de progresser, transformer nos faiblesses en opportunités, générer de la valeur, faire-savoir nos savoir-faire, l’évolution de nos méthodes de pilotage macroéconomiques, et les mettre dans un pot commun. »Pour la directrice du Club Afrique Développement, l’un des enjeux essentiels demeure l’accès à l’électricité pour plus de 6 africains sur 10.

 

 

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser