Par Elisabeth K.

CdiscountLe site de e-commerce français Cdiscount, propriété de Casino, se retire du marché Camerounais. Entre autres raisons évoquées, la contrefaçon des produits et les délais de livraison rallongés. «Une fois arrivé sur le marché camerounais, nous nous sommes rendus compte de la présence des produits contrefaits proposés par des sites concurrents à des coûts très bas. Dans le même temps, les délais de passages des marchandises à la douane étaient considérablement rallongés du fait de la complexité des procédures.

 

Au final, des produits dont la livraison devrait par exemple avoir lieu sous deux semaines se retrouvaient parfois à faire 25 jours à la douane. De quoi rendre impatient les clients, qui se ruaient vers des produits concurrents. Avec le temps, nous avons vu notre base clientèle chuter progressivement au point où nous étions dans l’obligation de mettre les verrous sous les portes », explique un responsable de Cdiscount Cameroun, sur le site internet ticmag.net.

Lancé en 2014 par Casino en partenariat avec le groupe Bolloré Africa logistics, Cdiscount envisageait de contrer l’expansion d’Africa Internet Group (désormais Jumia Group) sur le continent. Le site se proposait de mener entre autres activités, «la vente par correspondance de tous types de produits par tous médias et activités connexes ; la vente et la commercialisation de biens et services, y compris sur Internet, sur tout autre réseau en ligne et par tout autre moyen ; l’étude, la conception, l’édition, l’hébergement, la maintenance, la gestion et l’exploitation des sites de commerce en ligne… » avec un catalogue de plus de 50 000 références.

Ce contenu pourrait également vous intéresser