Depuis ce 1er juillet, les entités africaines de transport et de logistique du groupe Bolloré, anciennement Bolloré Africa Logistics, ont changé de dénomination pour devenir Bolloré Transport & Logistics.

L’idée est de « regrouper sous une marque unique l’ensemble des activités du Groupe Bolloré dédiées aux activités portuaires, logistiques, ferroviaires et pétrolières » souligne le communiqué de la multinationale publiée ce 30 juin.

« Ce rassemblement au sein de Bolloré Transport & Logistics permet de consolider les positions de leaders tenues en France et en Afrique, de générer de la croissance externe et d’accélérer le développement mondial de chacune des activités » détaille le groupe.

Présente dans une cinquantaine de pays africains, la nouvelle entité vient donc intégrer les activités pétrolières dans l’offre du groupe sur le continent. « Les synergies entre ces quatre business units, poursuit le communiqué, favorisent la diversification des métiers et des offres, apportent des réponses concrètes aux exigences des clients, tout en s’adaptant aux évolutions du marché ».

En tout, ce sont « 25 000 collaborateurs » qui sont concernés par cette évolution.

Le nouveau navire amiral du groupe français, dont l’envergure s’étend à 105 pays sur les 5 continents, représente 450 millions d’investissements annuels, 36 000 collaborateurs, 21 concessions portuaires pour 8,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2015. Et constitue le 1er réseau logistique intégré du continent noir.