Par Jean-Mermoz KONANDI, Abidjan.


Le Club de Paris célèbre ce 1er juillet son 60ème anniversaire en présence notamment de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, et du Premier ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan. 

Ce groupe informel de 21 pays (créanciers publics) s’est fait connaître sur le continent dans le sillage de la crise de la dette et des programmes d’ajustement structurel qui ont marqué les économies africaines dans les années 1980. Et son fait d’armes reste le rôle majeur qu’il a joué dans la renégociation de la dette de ces pays dans le cadre de l’initiative PPTE (pays pauvre très endetté).

 

La célébration sera marquée par deux importants panels portant sur « Le rôle du Club de Paris dans le système financier international : 60 ans de contribution effective d’une institution informelle » et « Les acteurs souverains dans l’environnement changeant de la restructuration de dette officielle ». Ce sera en outre l’occasion pour la Corée du Sud d’intégrer officiellement le groupe après son admission le 6 juin dernier.

 

La création du Club de Paris remonte à remonte à 1956, lorsque l’Argentine accepta de rencontrer ses créanciers publics à Paris. Son rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables aux difficultés de paiement de pays endettés. Les créanciers du Club de Paris leur accordent un allègement de dette (pour les aider à rétablir leur situation financière) qui peut être obtenu par un rééchelonnement ou, en cas de traitements concessionnels, une réduction des obligations du service de dettes pendant une période définie (traitements de flux) ou une date fixée (traitements de stock).

 

En 60 ans, le Club de Paris a conclu 433 accords avec 90 pays endettés et le montant total de la dette traitée par les accords du Club s’élève à 583 milliards de dollars (fin novembre 2015).

 

Liste des membres

 

Les membres du Club de Paris sont les représentants des gouvernements de l’Allemagne, de l’Australie, de l’Autriche, de la Belgique, du Canada, du Danemark, de l’Espagne, des Etats-Unis d’Amérique, de la Fédération de Russie, de la Finlande, de la France, de l’Irlande, d’Israël, de l’Italie, du Japon, de la Norvège, des Pays-Bas, du Royaume-Uni de la Suède, de la Suisse et maintenant de la Corée du Sud.

 

 

Share Button