Par Amadjiguene Ndoye,

En ouf de soulagement pour la Suneor, principale industrie d’huilerie sénégalaise. En proie à de nombreuses difficultés financières depuis quelques années, la Suneor va bénéficier d’un prêt de 12,7 milliards de francs CFA de la Banque Mondiale, destiné à accompagner ses efforts de restructuration et sa privatisation.

Cet accord a été paraphé ce 28 juin à Dakar par le ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Ba, et la directrice des Opérations de la BM au Sénégal, Louise Cord.

Selon M. Bâ, cette enveloppe constitue un financement additionnel du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP-2A).

D’un montant de 18,4 millions d’euros, soit 12,7 milliards de FCFA, ce financement « s’inscrit dans une dynamique de cohérence et de capitalisation des bonnes performances de ce programme prioritaire de modernisation et d’intensification de notre secteur agricole », a expliqué le ministre.

Un financement initial de 60 millions de dollars, équivalant à 34,5 milliards de FCFA, avait permis au WAAPP-2A d’atteindre des résultats « très satisfaisants », a indiqué Amadou Bâ.

En octobre dernier, l’Etat officialisait sa séparation avec Suneor, en vue de jeter les bases d’une nouvelle politique de restructuration de la culture arachidière.

Share Button