Le groupe français ENGIE et Nareva,filiale du groupe SNI, ont annoncéle vendredi 24 juin 2016, la signature d’un protocole d’accord renforçant leur collaboration au Maroc et l’étendant à d’autres paysafricain rapporte  le site d’informations “Infomédiaire”.
Le mémorandum d’entente affirme la volonté des 2 opérateurs d’associer leurs efforts pour développer de nouveaux projets de production d’électricité et de services énergétiques en Afrique, notamment en Egypte, Côte d’Ivoire, Sénégal, Ghana et Cameroun. Partageant des objectifs communs et bénéficiant de compétences complémentaires, ENGIE et Nareva ont en effet la volonté de mettre leur savoir-faire étendu et leur expertise reconnue en commun au service des pays de la région et de doter ainsi l’Afrique des infrastructures énergétiques indispensables à son développement.

Les 2 groupes ont l’ambition de construire un portefeuille d’actifs supplémentaires de 5 000 à 6 000 MW entre 2020 et 2025, produisant l’équivalent de la consommation moyenne de plus de 10 millions de familles des pays concernés. A noter que cet accord vient renforcer les liens étroits entre les 2 groupes déjà associés dans le cadre de deux projets : le parc éolien de Tarfaya, le plus grand d’Afrique, mis en service en 2014, et celui en construction de la centrale thermique de Safi.

Ce contenu pourrait également vous intéresser