L’Union européenne, la France et l’Allemagne ont signé mercredi à Lomé, un document de programmation conjointe de l’aide au développement du Togo sur la période 2014-2020. L’accord a été paraphé coté togolais par le ministre d’Etat, de l’économie, des finances et de la planification du développement, Adji Otèth Ayassor. 
Estimé à près de 715 millions d’euros, soit près de 470 milliards de francs CFA, ce don – conjoint des trois diplomaties européennes présentes à Lomé – fait de l’Europe le principal partenaire au développement du Togo.  

D’après les donateurs, ces interventions devront s’aligner sur la politique nationale de développement décrite dans la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE) et aider à la reformulation et la mise en œuvre d’une phase ultérieure. 

A noter qu’à la même occasion, Nicolas Berlanga Martínez, l’Ambassadeur de l’UE au Togo, a signé une subvention avec l’Union des communes du Togo pour renforcer les capacités des communes dans les domaines de la fiscalité locale et de l’état-civil ainsi que pour appuyer la maîtrise d’ouvrage communale dans le domaine de l’eau/assainissement. 

Un financement de 300.000 euros sur un budget total de 504.000 euros à compléter par la France, le Conseil-Général des Yvelines et l’ONG eau Vive. 
Par Nephthali Messanh Ledy

Ce contenu pourrait également vous intéresser