Par Mariata Dieng,

Macky Sall, Président de la République du Sénégal et Thierry Breton, Président-directeur général d’Atos, inaugurent à Dakar ce jeudi 23 juin le Centre Atos de Services numériques pour l’Afrique de l’Ouest.

Le Centre, en activité depuis décembre 2014 qui fournit des services informatiques allant du développement à la maintenance applicative en passant par l’intégration, vise à faire de Dakar une plateforme d’expertise numérique reconnue et un accélérateur de la transformation digitale du sous-continent, servant aussi bien les grands comptes mondiaux que les entreprises et administrations du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest.

Aujourd’hui plus de 250 ingénieurs travaillent sur le site. Ce nombre devrait rapidement croître pour atteindre 300 à 400 d’ici la fin de l’année avec pour ambition de viser plus de 2000 collaborateurs dans les prochaines années.

Pour Thierry Breton, Président-directeur général d’Atos : « Le vingt-et-unième siècle sera celui de la donnée et du numérique. Mais il sera également le siècle de l’Afrique, avec la transformation digitale comme vecteur de croissance principal ».

Cette initiative s’inscrit dans l’ambitieux « Plan Sénégal Émergent » (PSE) dont un des objectifs est de créer une véritable ville numérique  sur le site de Diamniadio et qui prévoit aussi la création et le développement d’une université virtuelle avec des espaces numériques ouverts, des centres de recherche et des incubateurs visant à faciliter les investissements, où les jeunes talents sénégalais pourront être accompagnés pour créer des start-ups et des applications avec des contenus locaux.

Atos signera  par ailleurs aujourd’hui également un partenariat renforcé avec l’Ecole Polytechnique de Dakar (Université Cheikh Anta Diop) visant à soutenir le développement de formations d’excellence dans les métiers informatiques de demain.

Ce contenu pourrait également vous intéresser