La déclaration ci-après tient lieu de réponse aux questions issues des reportages média récemment parvenus au Groupe Ecobank selon lesquelles le Groupe pourrait procéder à la fermeture de certaines de ses filiales les moins profitables. 

«Ecobank est présentement en pleine révision de son modèle d’affaires en vue d’assurer la mise en place de produits qui soient profitables dans les pays où le groupe opère. Ce faisant, nous pourrions décider que certains produits soient retirés de certains de nos marchés, et pourrions également fermer une ou plusieurs agences dans certains pays, au bénéfice de la technologie, comme solution de remplacement. Toutefois, ce plan ne se traduit en aucun cas en termes de fermeture prétendue de certaines de nos filiales.

«La fermeture d’une filiale quelconque du Groupe Ecobank est en principe soumise à une analyse exhaustive, une approbation du Conseil d’administration et des actionnaires du Groupe Ecobank. Aucune fermeture de filiale n’est envisagée en ce moment. Prenant pour appui notre statut de banque panafricaine principale, nous déclarons maintenir notre réseau de filiales existant et y demeurons engagés.