Ce sont plus de 300 000 jeunes du continent africain que Nestlé s’engage à encadrer afin de faciliter leur intégration sur le marché de l’emploi, a annoncé ce mardi le PDG de la multinationale à Abidjan. 

« Dans le cadre du Nestlé Global Youth Initiative, nous allons créer plus de 3 000 postes d’apprentissage et de stages en Afrique d’ici fin 2018. Et nous allons fournir des formations pratiques et qualifiantes à plus de 300.000 jeunes sur la même période », a déclaré Paul Bulcke qui s’exprimait à l’occasion du 7ème Forum « Nestlé’s Creating Shared Value », qui s’est ouvert dans la capitale économique ivoirienne.

 

La formation comprendra des conseils en matière d’orientation, des ateliers de rédaction de CV et des conseils pour l’entretien d’embauche aussi bien au sein des filiales de Nestlé que dans des salons de l’emploi et des écoles et collèges à travers le continent, note le communiqué de la firme suisse. L’enjeu est d’améliorer l’employabilité sur continent – 1,2 milliard d’individus avec 70% de moins de 30 ans – confronté au chômage des jeunes et où ces derniers, même formés, éprouvent d’énormes difficultés à répondre aux exigences des entreprises.

 

La Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Ghana seront les premiers pays à accueillir le programme dès cette année. A noter que des organisations de la société civile, des entreprises ainsi que des personnalités de premier plan dont Kofi Annan, Carlos Lopes et le professeur Michael Porter de la Harvard Business School, ont pris part à ces assises qui ont été ouvertes par le Premier ministre ivoirien Kablan Duncan.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser