Par Amadou Seck,

9427322-15108161

Le nouvel Aéroport International « OUMTOUNSY » de Nouakchott (situé à 25 kilomètres au Nord de la ville) est opérationnel. Il sera officiellement inauguré le jeudi 23 juin 2016 à l’occasion d’une cérémonie organisée en présence du président, Mohamed Ould Abdel Aziz et des membres du gouvernement. 

Ainsi, les autorités mauritaniennes vont réceptionner la nouvelle plate forme aéroportuaire à un peu plus d’un mois d’un événement diplomatique historique : la tenue pour la première fois à Nouakchott d’un sommet de la Ligue des Etats Arabes (LEA), prévu à Nouakchott les 25 et 26 juillet 2016.
Cet événement survient un peu plus d’un mois avant la tenue pour la première fois dans la capitale mauritanienne d’un sommet de la Ligue des Etats Arabes (LEA) prévu les 25 et 26 juillet prochain.

Le chef de l’état mauritanien a rappelait le caractère stratégique de la nouvelle infrastructure dans un entretien avec le journal « FINANCIAL AFRIK » daté du mercredi 15 juin.

Il estime que « la construction de ce nouvel aéroport répond à nos besoins futurs, tout en permettant de désengorger le centre ville de Nouakchott. Il va aussi nous permettre de mieux rayonner en Afrique compte tenu de la position géographique de la Mauritanie qui aspire à s’ouvrir à attirer les investisseurs étrangers ».

Par la même occasion, le chef de l’Etat mauritanien informait qu’un appel d’offres international pour la gestion de la nouvelle plate forme aéroportuaire a été lancé il y a quelques semaines et que celle-ci « sera confiée à une société ayant les moyens, la capacité et le savoir faire » nécessaire à une telle tâche.

Le Nouvel aéroport international de Nouakchott a été réalisé par Najah For Major Works (NMW), une entreprise privée nationale, dans le cadre d’un contrat de Partenariat Public Privé (PPP). Cette infrastructure répond aux normes de l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale (OACI) et de l’Association Internationale des Transports Aériens (IATA).

Le nouvel aéroport de Nouakchott est doté d’une capacité annuelle d’accueil de 2 millions de passagers. Il pourra recevoir des avions de nouvelle génération de type Airbus A 380. Il comprend également deux (2) pistes d’atterrissage, un aérogare pour les passagers, un aérogare pour le fret, un pavillon présidentiel, des bâtiments annexes et des logements pour le personnel d’astreinte.

Le coût financier en chiffres du nouvel ouvrage n’a jamais été communiqué par les autorités mauritaniennes. Le gouvernement soutient l’avoir acquis contre la cession du site abritant l’actuel aéroport international de Nouakchott à l’entreprise Najah For Major Works (NMW).

Ce contenu pourrait également vous intéresser