Serge N’Guessan, représentant de la BAD au Togo

Le Togo devrait bénéficier pour les 4 prochaines années d’une nouvelle stratégie de développement concocté par la Banque africaine de développement (BAD). C’est ce qui ressort de la rencontre qui se tient depuis mardi entre les responsables de la BAD, les membres du gouvernement, la société civile et le secteur privé.

La stratégie en question se décline en trois axes centraux à savoir, le développement des pôles de croissance inclusive et de compétitive agro-industrielle, l’appui à la gouvernance financière, sectorielle et locale et les domaines d’intérêt particuliers.

Pour le représentant de la BAD au Togo, Serge N’Guessan, l’ambition de la Banque africaine de développement est de << renforcer l’impact de nos interventions pour améliorer les conditions de vie de la population>>.

<< La stratégie de la Banque est cohérente avec la politique de développement économique et social du gouvernement en lien avec le nouveau quinquennat du Chef de l’Etat>>, a souligné Adji Otèth Ayassor, ministre d’État en charge de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement. Avant d’ajouter que les axes préconisés par la Banque cadrent parfaitement avec les objectifs de développement définis par les autorités togolaises.

Pour la Banque africaine de développement, l’évolution économique et sociale du Togo est satisfaisante, avec une forte croissance du PIB 5,3% (2011-2015), contre 2,4% sur la période 1990-2010, inflation maitrisée à 3% (2011-2015), investissements importants dans les infrastructures (transport, port, aéroport routes), réformes structurelles avec la création de l’OTR et du guichet unique du commerce extérieur.

Sur le plan social, le taux d’extrême pauvreté a reculé de 28,7% en 2015.

Les prévisions de ressources en faveur de la nouvelle stratégie sont  évaluées à 138 millions UC (unité de compte).

Share Button