Le Sénégal a doublé ses parts dans le capital de la Banque de l’habitat du Sénégal (Bhs) en rachetant les 9,09% détenus jusque-là par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (Bceao).

La BCEAO se met ainsi  aux normes internationales interdisant les banques centrales de pendre des participations dans des banques et entreprises. A la faveur de ce retrait, l’Etat du Sénégal devient l’unique actionnaire principal de la BHS. A charge pour lui d’en faire un instrument de plein exercice pour le développement du logement social.

En plus de l’Etat, le tour de table de la BHS se répartit entre la Sfi (9,09), la Cbao (7,70%), l’Ipres (7,70%), la Caisse de sécurité sociale (7,70%), la Société nationale de recouvrement (7,27%), la Bicis (4,55%), la Sgbs (3,6%), la Sicap (2,7%).

Share Button