Suite à un accord préliminaire signé samedi avec la société, les travailleurs TASIAST Mauritanie Limited SA (TML SA), une filiale de la canadienne Kinross, exploitant une mine d’or au Nord de la Mauritanie, décident de suspendre un mouvement de grève entamé le 24 mai dernier.
L’accord du samedi 11 juin porte sur cinq (5) points.

 Le premier évoque la suspension de la décision « unilatérale » de l’employeur remettant les acquis sociaux : à savoir la réduction de la prise en charge de l’Impôt sur les Traitements et Salaires (ITS), la révision à la baisse du bonus de productivité et la révision défavorable de la couverture de l’assurance maladie « qui sont des éléments clés du contrat d’entreprise » explique une source syndicale.

Du reste, la réduction drastique des avantagés liés à ces différents éléments est à l’origine du mouvement de grève déclenché le 24 mai dernier.

Le deuxième point de l’accord du samedi 11 juin 2016 porte sur l’arrêt immédiat de la grève.

Le troisième concerne l’ouverture de négociations dans un délai d’une semaine.

Par ailleurs, la convention entre TASIAST Mauritanie Limited SA (TML SA) et les délégués syndicaux stipule qu’aucune sanction disciplinaire ne pourrait prononcée à l’encontre des grévistes.

  Dans le cadre des négociations à venir, les deux (2) auront la faculté d’inscrire tous les points qu’elles jugent utiles de soumettre à la discussion.

TASIAST Mauritanie LIMITED SA a licencié « pour motifs économiques, liés à la faiblesse des cours mondiaux de l’or » plus de 600 employés entre 2013 et 2015.
               AS