Le milliardaire américain Bill Gates a annoncé le lancement d’un programme à grande échelle pour le développement de l’aviculture en Afrique subsaharienne.Ilfournira ainsi 100 000 poulets aux pays de la région, rapporte le directoire de sa fondation.L’objectif du projet est d’apporter une aide aux 30% de ménages ruraux en Afrique subsaharienne pour commencer à élever des poulets vaccinés et en bonne santé. Selon les calculs du milliardaire, le propriétaire de cinq poulets peut faire passer leur nombre à 40 en l’espace de trois mois. Le cas échéant, le revenu annuel d’un agriculteur dépasserait 1000 dollars, alors que le seuil de pauvreté se monte à 700 dollars par an. En cas de succès, le projet permettrait de résoudre, au moins en partie, les problèmes de la faim et de la pauvreté. Selon un rapport publié par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en 2015, l’Afrique subsaharienne est la région avec la plus forte proportion de personnes sous-alimentées dans le monde. Un quart de la population souffre d’une faim chronique. 24 pays africains sont actuellement confrontés à des crises alimentaires. A titre de comparaison, il y avait deux fois moins de pays dans ce cas en 1990.

Albert SAVANA

Ce contenu pourrait également vous intéresser