MTN a annoncé ce vendredi 10 juin être parvenu à un accord avec le gouvernement nigérian pour s’acquitter d’une amende de 330 milliards de nairas, l’équivalent de 1,7 milliard de dollars sur trois ans.

« MTN est heureux d’informer ses actionnaires que le conflit avec le gouvernement fédéral nigérian a été résolu, selon les termes suivants : MTN Nigeria a décidé de payer, sur trois ans, 330 milliards de nairas (l’équivalent au taux officiel de change de 1,671 milliard de dollars) au gouvernement fédéral nigérian », selon un communiqué de l’opérateur télécoms sud-africain.

L’opérateur avait initialement écopé d’une sanction financière de 3,9 milliards de dollars US. Elle lui avait été infligée par l’organe national de régulation des télécommunications du Nigeria pour n’avoir pas respecté, en août 2015, l’ordre de désactiver dans un délai d’une semaine toute les cartes SIM anonymes.

Cette mesure avait été prise dans le cadre de la lutte contre le groupe islamiste nigérian Boko Haram.

Le président du groupe sud-africain, Phuthuma Nhleko, a exprimé « ses remerciements et sa gratitude à l’égard du gouvernement nigérian pour l’esprit dans lequel le problème a été résolu ».Il s’agit, selon lui, « de la meilleure solution pour la société, ses actionnaires, et le peuple nigérian ». « La relation de MTN avec le gouvernement nigérian et NCC a été rétablie », a-t-il ajouté.

Mariata DIENG

Ce contenu pourrait également vous intéresser