Le Groupe de la Banque africaine de développement (BAD) a accordé une ligne de crédit de 150 millions de dollars à United Bank for Africa (UBA), le groupe panafricain de services financiers et l’une des plus grandes banques du Nigeria.Selon un communiqué publié le 8 juin par la BAD, l’UBA utilisera la ligne de crédit pour financer le développement des infrastructures au Nigeria, en particulier dans le secteur de l’énergie.

La BAD a déclaré dans le communiqué que le manque d’accès à l’électricité est une contrainte majeure à la diversification économique et à la croissance inclusive du Nigeria. La production d’électricité du Nigeria a chuté d’un niveau de production d’environ 5070 MW en février de cette année, en raison de la destruction des installations pétrolières et gazières dans la région du Delta du Niger.

Pour la BAD, le crédit permettra à UBA de soutenir le développement des infrastructures dans le secteur énergétique marqué par un déficit de financement énorme mais aussi d’intensifier les prêts aux PME et entreprises appartenant aux femmes dans les zones urbaines et rurales.

Ce financement contribuera également à créer des emplois et promouvoir une croissance inclusive en stimulant les différents secteurs tels que la fabrication, la construction, l’agriculture, l’éducation et les services, souligne le texte.

UBA opère dans 19 pays africains, tout en offrant une large gamme de produits et services. La banque est l’une des principales institutions financières qui prennent en charge divers projets d’infrastructure au Nigeria, en particulier dans les secteurs des télécommunications, de transport et d’infrastructure.

Ablaye Modou Ndiaye

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser