C’est un partenariat important qui vient d’être rendu publique ce 8 juin au Caire. Dangote Group, l’un des plus grands conglomérats Africains, rejoint l’actionnariat de la Banque Africaine d’Import-Export (Afreximbank).   Des informations publiées par Afreximbank révèlent que Dangote Group a conclu le processus d’adhésion au capital de la Banque le 30 Mai 2016 avec un “investissement substantiel”.
“J’estime qu’Afreximbank constitue un bon véhicule pour le renforcement de l’intégration régionale Africaine, cela s’inscrit dans notre vision de croissance et de développement à travers le continent,» a dit M. Aliko Dangote, Président de Dangote Group. Saluant la décision de Dangote Group, Dr. Benedict Oramah, Président d’Afreximbank, a déclaré que cet investissement était “un vote de confiance vis-à-vis de la Banque, par sans doute, la plus grande entreprise d’Afrique”.
“Les investissements massifs du Groupe en Afrique en font un partenaire de choix pour la mise en œuvre de notre Stratégie de Développement du Commerce Intra-Africain,” a ajouté le Président. “En collaborant avec Dangote Group, nous envisageons de constituer un plan de financement des chaînes d’approvisionnement à travers l’Afrique, qui pourrait atteindre un milliard de dollars à court terme, visant à promouvoir le commerce intra-régional, la croissance des PMEs et la création d’emploi. »
L’actionnariat d’Afreximbank se compose de quatre types d’actionnaires, divisés en catégories A, B, C et D, comprenant un assortiment de gouvernements et d’investisseurs privés Africains, de banques centrales, d’institutions régionales et sous-régionales Africaines ainsi que des investisseurs non-Africains, notamment des banques internationales, des organismes de crédit à l’exportation et des investisseurs privés.
La Classe “A” est composée d’États Africains, de banques centrales Africaines et d’institutions publiques Africaines, incluant la Banque Africaine de Développement, alors que la Classe “B” est constituée d’institutions financières et d’investisseurs privés Africains.
La Classe “C”, dont les actions sont détenues par des investisseurs non-Africains, comprend principalement des banques internationales et des organismes de crédit à l’exportation, incluant Standard Chartered Bank, HSBC, Citibank, China Exim Bank et Exim India. La Classe «D» est une catégorie approuvée en 2012 sous laquelle les actions sont entièrement libérées selon leur valeur nominale et celles-ci peuvent être détenues par tout type d’investisseur.

Share Button