L’autorité marocaine de régulation du marché des capitaux (AMMC) a publié une note d’information, le 8 juin, autorisant Attijariwafa Bank à émettre un emprunt obligataire subordonné. 

Cet emprunt est estimé à 1 milliard de dirhams (environ 91 millions d’euros). Cette opération, selon la note de l’AMMC, porte sur l’émission de 10.000 obligations d’une valeur nominale de 100.000 dirhams, cotées à la bourse de Casablanca et non cotées et reparties en 6 tranches.

Visant à renforcer les fonds propres réglementaires de la banque, l’ émission obligataire permettra également d’augmenter le financement du développement international et domestique du groupe marocain.

Les fonds collectés seront classés parmi les fonds propres complémentaires de la banque, conformément au Plan comptable des établissements de crédit, a signalé la lettre.

A noter que l’obligation subordonnée se distingue de l’obligation classique en raison du rang de créance contractuellement défini par la clause de subordination. L’effet de cette clause de subordination étant de conditionner en cas de liquidation de l’émetteur, le remboursement de l’obligation au désintéressement de tous les créanciers privilégiés ou chirographaires.

Ablaye Modou Ndiaye 

Share Button