arton3538

Dans son édition de ce 6 juin, le quotidien sénégalais, « L’As » révèle que la Société nationale des télécommunications (Sonatel) du Sénégal a accepté de payer 100 milliards de F CFA pour l’exploitation de la 4G.

Un consensus est donc trouvé entre la Sonatel et l’Etat du Sénégal qui, selon « L’As », a accepté de son coté de renouveler « gratuitement » la licence de l’opérateur, qui expire en 2017, et d’éjecter du Conseil d’administration (CA) Aziz Mbaye, le conseiller en Tic du chef de l’État, « un empêcheur de tourner en rond ».

L’AS révèle également que Cheikh Tidiane Mbaye devrait lui aussi quitter le CA en tant que représentant de l’État.

Pour rappel,  les trois opérateurs de téléphonie mobile du Sénégal avaient boudé, il y’a quelques mois, l’appel d’offres de l’État, jugeant excessifs les 30 milliards de F CFA  fixés comme prix de réserve pour obtenir la licence d’exploitation de la 4 G.