Saül Gumede, Président de Pareto

Belelani Capital, un consortium d’investisseurs noirs, issu des milieux des affaires en Afrique du sud (BEE), a acquis 24% de des parts de Pareto, une entreprise contrôlée par la Public Investment Corporation (PIC), le fonds de pension qui gère les retraites des fonctionnaires sud-africains.

Belelani Capital a dépensé la somme de 253,4 millions de dollars, grâce au soutien d’Absa Corporate and Investment Bank et de Rand Merchant Bank, a informé l’entreprise dans un communiqué, publié le 30 mai dernier.

 Cet investissement permettrait à Belelani Capital de tirer profit d’une des plus importantes chaînes de centres commerciaux en Afrique du sud. Il faut noter que Pareto contrôle des espaces de vente dans le célèbre Sandton Commercial Center de Johannesburg et dans plusieurs autres villes sud-africaines.

«Nous sommes heureux d’avoir conclu une transaction qui renforce la société dans une optique de croissance et permet la transformation de l’industrie en introduisant un partenaire qui nous permet de renforcer la présence économique des Noirs (BEE), dans l’une des grandes sociétés immobilières du pays», a déclaré Saul Gumede, le président de Pareto.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser