Le Groupe marocain “Ciment d’Afrique” (CIMAF), filiale d’Addoha renforce sa présence au Burkina Faso. Le cimentier vient de lancer les travaux de construction de sa deuxième cimenterie d’une capacité de 700.000 tonnes par an, dans la ville de Bobo-Dioulasso.

L’usine va occasionner dans la phase d’exploitation, près de 200 emplois directs et indirects, selon les promoteurs de ce projet qui sera réalisé pour un investissement de 25 millions d’euros, soit 270 millions de Dirhams.

Les travaux devraient durer 18 mois avec 600 emplois à la clé. L’usine devrait produire son premier sac de ciment en décembre 2017.

Par Mariata Dieng

Ce contenu pourrait également vous intéresser