Par Élisabeth K,

La Banque islamique de développement (BID) va contribuer à la mise en oeuvre de la deuxième phase du projet d’électrification rurale portée par l’Agence d’électrification rurale du Cameroun (AER) à hauteur de 18,6 millions d’euros, soit un peu plus de 12 milliards de F cfa.

Le programme a été officiellement lancé par le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie, Basile Atangana Kouna, ce 31 mai 2016 à Yaoundé.

Le projet va alimenter 102 localités dans cinq régions du pays (Nord, Centre, Sud, Adamaoua et Ouest). Son coût global est estimé à 28,10 millions d’euros, soit environ 18 milliards et demi de F Cfa pour une durée de 4 ans. Outre la BID, le projet sera financé par un prêt concessionnel d’environ 5 milliards de F Cfa, sans oublier la part du gouvernement camerounais estimée à 1,352 milliards de F Cfa.

 

Ce contenu pourrait également vous intéresser