PipelinesLe Comité de pilotage et de suivi des pipelines a publié le 24 mai 2016 lors de sa session ordinaire annuelle tenue à Yaoundé, les résultats obtenus au cours des activités menées entre les mois de janvier et avril dernier. Il en ressort que le Pipeline Tchad/Cameroun a généré un droit de transit de 10 milliards de FCFA sur les trois premiers mois de l’année 2016.

Rappelons que le pipeline Tchad-Cameroun, mis en service en 2003, transporte le pétrole enclavé des champs pétrolifères de Bolobo, de Miandoum et de Kome, près de Doba, dans le sud du Tchad, sur une distance de 1070 km dans le Sud du Cameroun pour aboutir à un terminal d’exportation à Kribi (Cameroun), dans le golfe de Guinée. Le pétrole y est transféré d’un terminal flottant de stockage et de déchargement, situé à 11 km au large, aux fins d’exportation sur les marchés mondiaux.

En 2015 le droit de transit était évalué à 12 milliards, cette année il chute à 10 milliards de FCFA. Selon le communiqué du comité de pilotage et de suivi des pipelines, cette baisse est imputable à la diminution des quantités transportées. Sans compter le contexte international défavorable marqué par la baisse du cours du pétrole brut.

Abakar Mahamat

Share Button