Atlas Mara a enregistré une perte de -2 millions de dollars au premier trimestre 2016 contre un gain de +9 millions de dollars sur la même période en 2015.

 Atlas Mara continue à cibler pour 2016 des résultats annuels supérieurs à 2015 ont dégagé un bénéfice de 11,3 millions de dollars.

Le holding bancaire explique cette contre-performance par la dépréciation des taux de changes des monnaies des pays africains dans lesquels ses filiales et participations (BancABC, Banque populaire du Rwanda, Union Bank of Nigeria) opèrent ainsi que par des provisions importantes passées au Zimbabwe.

 Mariata Dieng