La présidente sud-coréenne, Park Geun-Hye, a entamé ce 25 mai une tournée de 7 jours en Afrique qui la mènera, jusqu’au 1er juin, respectivement en Ethiopie, en Ouganda et au Kenya, apprend-t-on auprès de l’agence Yonhap.

Accompagnée de 169 hommes d’affaires représentant 166 entreprises, en plus de représentants du gouvernement, ce déplacement s’effectue dans un contexte où le continent est considéré comme le dernier « Océan bleu » de l’économie mondiale, note l’agence.

Deuxième région au monde à enregistrer la forte croissance après l’Asie, l’Afrique se présente aujourd’hui comme une terre d’opportunités et un levier de croissance pour les entreprises des pays développés.

La tournée sera marquée par un discours spécial que tiendra la présidente Park au siège de l’Union africaine à Addis-Abeba, la signature de programmes d’aide (avec Korea Aid) et de rencontres avec les autorités de chacun des pays visités à la faveur de de sommets organisés pour l’occasion.

Ce contenu pourrait également vous intéresser