img_5704-1.jpg
Le siège de la BEAC à Yaoundé au Cameroun

En quête de matériels pour le traitement des signes monétaires, la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) vient de lancer un appel à concurrence dans ce sens.

Elle invite en effet les entreprises remplissant les conditions requises, à présenter une offre au plus tard le 1er juillet 2016. L’appel à concurrence est subdivisé en deux lots indépendants. Le premier concerne 600 rouleaux de feuillards synthétiques siglés « BEAC ». Le second porte sur la fourniture de 54 machines à cercler les billets de banque. Le dossier d’appel d’offres (DAO) doit être rédigé en français et retiré au siège de la BEAC, moyennant le paiement d’un montant non remboursable de 100 000 F CFA par lot ou l’équivalent dans une monnaie librement convertible.
Le paiement devra être effectué en espèces aux guichets de la BEAC ou par virement bancaire. Les soumissions sont obligatoirement accompagnées d’une garantie de soumission sous forme de garantie bancaire à première demande, et conformément au modèle indiqué dans le DAO et d’un montant équivalent à 2% du montant de l’offre. Les plis seront ouverts en une étape, le vendredi 1 er juillet 2016, en présence des représentants des soumissionnaires dûment mandatés qui souhaitent y assister.

Share Button