La banque extérieure d’Algérie (BEA) va lancer le système « Global Banking ». Il lui permettra de se redéployer à l’extérieur du pays, avec l’introduction de la gestion des paiements électroniques dans les opérations bancaire.

 

L’annonce a été faite à Oran par le Président directeur général de la banque, Mohamed Loukal. Le système Global Banking est un outil moderne dans le domaine bancaire à l’échelle internationale. Ce système s’inscrit dans le cadre de la 5ème étape de la stratégie de modernisation de la BEA.

Le responsable a, par ailleurs, évoqué la situation de la BEA qui, a-t-il assuré, est passée de statut de “banque rentière”, en raison de sa forte dépendance à Sonatrach, il y a quelques années, à “banque émergente” grâce à une stratégie qui lui a permis de diversifier ses activités.

« En 2014-2015, nous avons été frappé de plein fouet par le choc pétrolier qui nous a coûté 300 milliards de dollars. Quelque temps plus tard, nous avons récupéré 260 milliards de dollars grâce aux grandes entreprises, aux particuliers et aux ménage ».

Et pour convaincre de la mue de la BEA, M. Loukal a indiqué que de 24 milliards de dinars entre 2005 et 2011, le capital de la banque est passé à 150 milliards de dinars.

Share Button