D’ici quelques mois, le tarif de l’internet va baisser. C’est l’assurance donnée par Bruno Koné, le ministre ivoirien en charge de l’Economie numérique ce 20 mai, à l’occasion de la 3ème édition des Journées de l’Economie numérique.

Le gouvernement a décidé de « réduire le coût d’accès à internet pour les populations » et cela « dans les prochains mois », a-t-il annoncé.

« Le numérique représente une réelle opportunité pour le développement du pays » et « il reste utile voire nécessaire de faire en sorte que le numérique profite au plus grand nombre », a poursuivi Bruno Koné.

Une vision partagée par Noomane Fehri, ministre tunisien des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique, dont le pays est l’invité d’honneur de ces Journées. Ce dernier a indiqué qu’il fallait trois piliers pour que la transformation numérique soit une réalité : connecter chaque famille, introduire le digitale dans l’éducation et retirer le papier dans l’administration.

D’ici 2020, la Côte d’Ivoire qui compte déjà 8 millions d’abonnés à l’internet compte étendre la couverture data/internet à plus de 90% de sa population et le taux de pénétration du haut débit à près de 50 %.

Des investissements qui vont permettre de concrétiser le projet gouvernemental de dématérialisation de l’ensemble des processus de l’administration, via la mise place d’un identifiant unique pour chaque citoyen. Le secteur des TIC représente 8% du PIB ivoirien.

Jean-Mermoz Konandi