Tchad - campagneLa campagne agricole 2016/17 a été lancée ce mardi 17 mai à Goz Beîda, dans la région de Sila (Sud-Est du Tchad), par le Président de la République, Idriss Deby Itno. Une région plutôt connue pour son grand potentiel agricole, d’après le gouverneur de la région, le Général Moussa Haroun Tirgo.

Le Ministre de l’agriculture et l’environnement, a salué l’engagement du Président dans le secteur agricole, il a souligné l’importance de la région du Sila, une région à fort potentialité agricole. Il entend mobiliser, les ressources humaines, matérielles et financières afin que la campagne agricole en cours puisse atteindre les objectifs visés.

Dans son discours du lancement, le Président Deby a appelé les tchadien à retourner à la terre et à l’élevage, « seul gage de sécurité alimentaire » et qui constituent les deux mamelles de l’économie nationale. Selon lui, le développement du monde rural constitue la première priorité dans la quête de l’émergence du Tchad.

Il a promis l’aménagement d’environ 250.000 hectares, le renforcement des capacités des producteurs ruraux par des microcrédits, et la construction de nouvelles infrastructures fiables et viables.

Le Tchad dispose d’énormes ressources en terre (39 millions d’hectares de terres cultivables) et en eau composées de ressources renouvelables et d’importantes ressources fossiles souterraines. Il possède en outre de conditions agro-écologiques favorables à une diversité de cultures soudaniennes et sahéliennes (coton, graines oléagineuses, céréales et tubercules, fruits et légumes). A cela s’ajoute un important nombre de cheptel toutes races confondues estimées à 94 millions de têtes (soit 08 têtes pour un tchadien).

Face à la chute drastique du pétrole, le Tchad doit plus que jamais retourné vers les deux secteurs porteurs pour diversifier son économie. Selon le président Deby « Il faut sortir de ce cheptel contemplatif à un cheptel de production qui apporte un plus à l’économie nationale ».

La visite des différents stands où sont exposées les différentes variétés semencières est une occasion propice pour le Président de la République d’apprécier, les rendements des producteurs.

Abakar Hamat