La Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) va mobiliser 110 millions de francs suisses, soit environ 112,5 millions de dollars, sur les quatre prochaines années pour faire face à la grave sécheresse qui frappe l’Afrique australe.

Dans la région, l’organisation internationale estime à 31,6 millions le nombre de personnes gravement menacées par la famine, conséquence du phénomène El Niño qui a asséché une grande partie des terres agricoles de la région. Et ce chiffre pourrait passer à 49 millions d’ici la fin de l’année.

Le Lesotho, le Malawi, le Swaziland et le Zimbabwe sont en état d’urgence alimentaire, tout comme sept des neuf provinces d’Afrique du Sud et les provinces centrales et méridionales du Mozambique, note l’organisation.

Au-delà de la distribution de l’aide alimentaire notamment, « un nouveau type de réponse humanitaire est nécessaire » a déclaré Elhadj As Sy, le secrétaire général de la FICR qui préconise la mise en œuvre de solutions locales à long terme pour renforcer la résilience des populations dans les Etats touchés.

Un million de personnes vulnérables dans la région devraient pouvoir bénéficier de l’initiative de la FICR, via ses antennes locales.

Ce contenu pourrait également vous intéresser