Le ministre sénégalais de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la promotion de la  bonne Gouvernance, Khadim Diop, s’est félicité des avancées significatives enregistrées, cette année, par la CEDEAO en matière d’intégration régionale, de démocratie et de développement économique.
Dans son discours qu’il a prononcé, le vendredi 13 mai 2016 à Dakar, au Sénégal, à l’ouverture de la 76ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’organisation régionale dont il est le président, M. Diop a salué l’entrée en vigueur du Tarif extérieur commun, l’adoption de la carte d’identité biométrique de la CEDEAO, et la signature des Accords de partenariat économique (ACP) avec l’Union européenne.
Conseil-CEDEAO
Au plan politique, M. Diop s’est réjoui du déroulement pacifique des consultations électorales dans cinq Etats membres, estimant que le succès de ces consultations a placé résolument la CEDEAO dans une dynamique de paix et de sécurité durables.
Parlant des défis majeurs auxquels est confrontée la sous-région ouest-africaine, Khadim Diop a évoqué la pauvreté, le chômage des jeunes, la résurgence récente de quelques cas de la maladie à virus Ebola ainsi que l’impérieuse nécessité de trouver rapidement des solutions pérennes à la mise en œuvre du prélèvement communautaire. 
Il a plaidé pour une réorientation des ressources de la Communauté en faveur des programmes prioritaires intégrateurs au sein de la région et salué les mesures conservatoires hardies déjà prises par le nouveau président de la Commission pour rationaliser et maîtriser les charges des institutions communautaires.
Abondant dans le même sens, le nouveau président de l’organe exécutif de la Communauté, Marcel de Souza, a rappelé le plan d’austérité, de maîtrise des charges et de redressement de la trésorerie de la Commission qu’il a mis en place avec l’adhésion de tous les commissaires et des chefs d’institution de la CEDEAO.
Il a, par ailleurs, déploré la situation économique peu reluisante de la CEDEAO, laquelle est en grande partie tributaire des ressources issues de l’exportation des matières premières et du pétrole, a-t-il expliqué.
Cette situation, a dit M. de Souza, n’est pas de nature à faciliter le reversement des prélèvements communautaires par les Etats membres ; et de se demander si elle devrait justifier la situation délétère et la précarité de la trésorerie de la Commission.
Il a rappelé l’intérêt de l’intégration économique, laquelle ne peut se réaliser sans un environnement de paix et de sécurité, de même que les risques et menaces qui entravent le développement économique de l’espace communautaire.
Pour ce faire, Marcel de Souza a exhorté la Communauté à redoubler de vigilance et de dynamisme en ce moment où la CEDEAO est constamment secouée par des violences, des actes de piraterie maritime et des attentats terroristes dans de nombreux les Etats membres, avec leurs corollaires de pertes en vies humaines.
Cette 76ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’organisation régionale prévoit à son ordre du jour d’importants points aussi bien pour décision et approbation que pour information.
Le Conseil, composé des ministres des Finances et de ceux chargés de l’Intégration des Etats membres, examinera notamment le rapport intérimaire 2016 de la CEDEAO et le rapport final 2015 du contrôleur financier. Il devra par ailleurs étudier le rapport de la 19ème réunion du Comité de l’administration et des finances (CAF), et passer en revue l’état d’exécution des tâches assignées par sa 75ème session.
Les deux derniers points pour décision du Conseil porteront sur la présentation de la situation financière de la Communauté et l’examen du projet d’ordre du jour de la 49ème session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO prévue le 4 juin 2016, toujours dans la capitale sénégalaise.
Au menu des points pour approbation, figurent l’examen du rapport de la réunion des ministres chargés de la Qualité dans les Etats membres et l’adoption de onze  Normes harmonisées de la CEDEAO (ECOSTAND) de même que le rapport et le communiqué final de la 17ème réunion de l’Assemblée des ministres de la Santé.
Les membres du Conseil suivront aussi une présentation sur la Note technique liée à la participation de l’Organisation ouest-africaine de la Santé au Sommet de haut niveau sur le VIH/SIDA, et examineront le mémorandum sur le modèle d’Agence standard de la CEDEAO pour la gestion des catastrophes dans les Etats membres.
Concernant les points pour information, ils portent sur la réforme institutionnelle, l’Accord de partenariat économique (ACP) entre l’Afrique de l’Ouest et l’Union européenne de même que l’état d’avancement du Programme indicatif régional.
Cette 76ème session ordinaire du Conseil des ministres a également été l’occasion pour le vice-président et les sept commissaires de la Commission, entrés en fonction au cours du premier trimestre de 2016, de prêter serment devant la présidente de la Cour de justice de la Communauté, l’honorable Juge Maria do Ceu Silva Monteiro.
Ces commissaires sont le togolais, Ayassor Tchambakou, chargé de l’Agriculture, de l’Environnement et des Ressources en Eau ; le burkinabè, Pr Hamidou Boly, en charge de l’Education, de la Culture, de la Science et de la Technologie ; le sierra léonais, Allieu Sessay, qui a le portefeuille des Finances.
Il y a également la libérienne, Dr Antoinette Weeks, des Infrastructures ; le malien, Mamadou Traoré, responsable des Politiques macroéconomiques et de la Recherche économique ; la nigériane, Halima Ahmed, des Affaires politiques, de la Paix et de la Sécurité ; et le nigérien, Laouali Chaïbou, chargé du Commerce, des Douanes et de la Libre circulation.
Quant au vice-président, il est de nationalité gambienne et a pour nom Edward David Singhatey.
———————————————————-
Publié par: Le Département de la Communication, La Commission de la CEDEAO
Published by: Department of Communication, ECOWAS Commission
No 101 Yakubu Gowon Crescent, Asokoro District Abuja – Nigeria
Tel: (234) (9)3147641 Fax: (234) (9)3147641/3005 E-mail: info@ecowas.int
site:www.ecowas.int
COMUNICADO DEIMPRENSA
COMMUNIQUE DE PRESSE
PRESS RELEASE
Share Button